La démission

La démission est la possibilité pour un salarié de mettre fin volontairement à son contrat de travail à durée indéterminée. Cela nécessite néanmoins le respect d’un délai de préavis (généralement convenu avec l’employeur).

Comment présente-t-on une démission ?

Il n’existe pas de forme particulière pour donner sa démission. Le Code du travail n’en prévoit pas. Elle peut se faire oralement, par écrit ou être exprimée par un comportement du salarié qui sera alors sans ambiguïté quant à son intention de démissionner.
Cela étant, il est conseillé de formuler son intention par écrit, notamment pour que celle-ci ne puisse être légalement contestée. Cela permet aussi de mettre en place une date de début de préavis. L’alternative à la démission est la rupture conventionnelle, qui présente des avantages pour le salarié mais aussi pour l’employeur.

Est-ce que l’absence prolongée est une démission ?

Il est impossible pour un employeur de décider que l’absence prolongée d’un de ses salariés équivaut à une démission. Il doit contacter ce dernier pour s’enquérir du motif de cette absence. Si l’employé ne répond pas, alors l’employeur pourra procéder à un licenciement.

Il y a t-il un préavis à respecter ?

Si un préavis est prévu dans les termes du contrat de travail, il doit obligatoirement être respecté. Un salarié qui ne respecte pas ce préavis peut être amené devant les prud’hommes par l’employeur et se voir contraint à verser un paiement pour la période non effectuée.

Peut-on démissionner dans le cadre d’un CDD ?

Un salarié peut démissionner d’un CDD s’il a trouvé un CDI et qu’il peut en fournir la preuve. En dehors de ce cas de figure, une démission est possible si l’employeur donne son accord. Employeur et employé doivent alors signer une rupture anticipée d’un commun accord. A noter que si la démission du salarié est motivée par une faute grave commise par l’employeur, alors la rupture de contrat peut âtre à la charge de celui-ci.

Laisser un commentaire